Archive du blog

vendredi 10 avril 2020

Les premiers de tranchée sur le rond-point des premiers de cordée

En 2018 à Embrun, Hautes-Alpes, petite ville de 6000 habitants, nous apprenions que les urgences et l''hôpital sont menacés à cause de sa dette et son manque d'activité rentable,
bref la politique des Macs&Ronds....

En même temps, le rond-point déjà bien paysagé des centres commerciaux âgé d'à peine 10 ans était redécoré par un œuvre d'art contemporain.

Le tout à grand frais de 90 000 €.
Le résultat laissa la population dubitative !

Des piquets poussaient et la population se demandait unanimement : "A quoi sert ces piquets moches ?"

Les gilets jaunes d'Embrun les utilisèrent, tous les samedis.

Ils invitèrent la population à s'exprimer sur ce rond-point visible de tous.
Chaque lundi, la ville le nettoyait et chaque samedi des nouveaux slogans poussaient.

On avait enfin trouvé l'utilité de ces piquets.

Cette décoration a continué lors de la lutte contre la privatisation des barrages, la fin de la retraite, la lutte des soignants.
Les gilets jaunes du 05 étant montés à Paris, nous reprenons aussi les photos prises là-haut.

Nous revenons sur un an de lutte qui se voulait être un virus mortel contre la politique du "quand tout est privés nous sommes privés de tout..."

La fin du monde peut avoir lieu partout dans le monde …

La révolte aussi !




lundi 6 avril 2020

La FAO alerte sur le risque d'inflation alimentaire mondiale

Source:
http://rfi.my/5bER

L’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation, la FAO, est inquiète. Le coronavirus risque d’entraîner une inflation alimentaire mondiale si les achats de panique de produits de base prennent de l'ampleur. 

https://aod-rfi.akamaized.net/rfi/francais/audio/modules/actu/202003/Chr_MAT_1ere_23-03-20_La_FAO_alerte_sur_le_risque_d_inflation_3_22_2020-18.mp3

dimanche 5 avril 2020

Telecahrgez le livre sur la casse de l'hopital public

La casse du siècle

À propos des réformes de l’hôpital public


Les éditions Raisons d’agir soutiennent l’hôpital public qui affronte une crise sans précédent en diffusant la version numérique de l’ouvrage La Casse du siècle.

Des couloirs transformés en hébergements de fortune, des personnels de santé au bord de la crise de nerfs, des mobilisations récurrentes, l’hôpital public est mis à rude épreuve. Ce livre propose une analyse des politiques hospitalières successives qui ont abouti à la crise actuelle. Une véritable casse de ce service public est engagée par des réformateurs adeptes de l’acculturation de l’univers médical à des logiques managériales qui contredisent son bon fonctionnement.
À l’encontre de toute évidence, les défenseurs d’une réorganisation du travail continuent de promouvoir à la fois des indicateurs de rentabilité ineptes et une vision techniciste de la médecine qui prétend substituer l’innovation aux relations humaines. Alors que la montée de la précarité et des souffrances sociales née de décennies de politiques néolibérales conduit une part croissante de la population à trouver refuge dans des services hospitaliers sous tension, l’hôpital se trouve devoir résister aussi bien aux manquements de la médecine de ville qu’à la concurrence de cliniques privées largement dispensées des obligations de service public. À l’heure où les mobilisations pour le défendre s’intensifient, un débat s’impose sur les missions de l’hôpital et les moyens qui lui sont accordés.
http://www.raisonsdagir-editions.org/