Archive du blog

mercredi 20 janvier 2021

Rallye monte carlo :

Le monde s'enlise dans un réchauffement climatique d'une ampleur jamais observée de mémoire d'homme.

 


L'humanité est clairement responsable de la sixième extinction de masse des espèces. Par sa propension à coloniser tous les espaces, par son attitude hautaine vis à vis de la vie, par son sentiment de toute puissance, par sa science mal maîtrisée, l'homme a créé un monstre qui est en train de lui échapper.
Face à l'ampleur du désastre, la plupart des gouvernements du monde sont en train de prendre des décisions pour endiguer ce réchauffement anthropique et nous demandent des efforts pour que notre vie quotidienne soit la moins impactante possible sur la nature.
Seulement voilà, il est difficile pour le gouvernement français de tourner le dos à ses vilaines habitudes, il est difficile de renoncer à certains loisirs pour satisfaire le peuple en mal de sensations, et surtout il est difficile de dire NON à son Altesse le Prince de Monaco, qui de la main droite va pleurer face caméras sur les glaciers en train de fondre et de la gauche continue à promouvoir le Rallye Monte Carlo, symbole archaïque de la machine à pétrole, triste symbole du réchauffement climatique.
Les loisirs motorisés sont inutiles, ils n'apportent rien de positif à la société, ils renforcent ce sentiment de toute puissance laissant penser aux gens que l'on fait encore ce qu'on veut; mais surtout ils laissent supposer que le réchauffement climatique n'existe pas.
Face à la " non-assistance à planète en danger" dans le département des Hautes-Alpes et à la défiance de nos politiques vis à vis du respect de la nature et pour renforcer le travail admirable réalisé par les associations de défense de l'environnement, nous avons décidé de créer le groupe local Extinction Rebellion 05.

Nous lançons officiellement un appel à la Rébellion et la désobéissance civile pour empêcher ce rallye, qui n'a plus sa place dans une société dite évoluée : blocage des routes, tags sur les routes et les bas côtés : "STOP RALLYE" " LE CLIMAT CHANGE ET VOUS?", appel à rejoindre les manifestations organisées par le collectif Ras le Rallye. Nous ferons feu de tout bois pour alerter l'opinion publique et sauver notre territoire de ces égoïstes qui ne pensent qu'a leur petit plaisir de conduire leurs bolides dans nos belles montagnes.
MERCI DE RELAYER AUTANT QUE POSSIBLE.

NOUS SOMMES LA NATURE QUI SE DEFEND.

 

dimanche 17 janvier 2021

Migrants: RIEN DE NOUVEAU SOUS LE SOLEIL GAPENÇAIS

 

Une nouvelle fois le verdict tombe: une expulsion dans 6 mois pour "Chez Roger". Le 5 Juillet, on recommence. Une cinquantaine de personnes vont se retrouver à nouveau dans une situation d’extrême précarité, d'instabilité sociale, d'insécurité physique.
Une nouvelle fois, on est plongé dans une situation schizophrénique. Un État, une mairie, incohérents, qui soutiennent une expulsion sans proposer de solution et légitiment donc l'occupation de tels lieux. Conséquences de l'absence de considération et du cercle vicieux enclenché depuis 2016.  Maison Cézanne, Cesai, Chez Roger, et après?

Une nouvelle fois, Mr le Maire nie la question des exilé-e-s sur le territoire en refusant de réagir à la fois à titre privé et à la fois à titre d’élu. Estimant que c'est "une affaire privée", Roger Didier refuse également en tant que Maire de répondre à nos sollicitation de coopération face à cette situation et ne se soucie donc pas des conséquences d'une telle inconsidération et irresponsabilité.  Mr leMaire a récemment communiqué qu'il se "souciait de ces concitoyens", mais a priori pas de tous.
Une nouvelle fois, le problème de fond n'est pas traité, aucune solution d’accueil pérenne n'est envisagée. Être logé, nourrit, dans des conditions dignes d'existence n'est toujours pas possible à Gap. Des enfants de 3 ans vont commencer leur scolarisation en Septembre et vont donc se retrouver dans un contexte incertain.
Des jeunes mineurs vont certes terminer leur année scolaire mais leur scolarisation n'est pas terminée et se retrouver à la rue juste avant la rentrée n'est pas une solution. Certains majeurs travaillent, certains ont besoin d'être accompagnés pour leur demande d'Asile, au niveau de la santé et de leurs droits. Les femmes présentes sur le lieu s'y sentent en sécurité (au regard de l'accueil proposé par le 115), c'est encore une nouvelle insécurisante et instable que de s'imaginer encore sans toit sur la tête.
Une nouvelle fois, il n'y a pas non plus de prise en compte que c'est une situation globale aux frontières qui est gérée de manière inhumaine. Que dans le contexte mondial politique,social, économique et écologique, les exilé-e-s tentent de trouver de meilleures conditions de vie, et qui ne ferait pas la même chose ? La situation à Gap n'est que la
conséquence d'une gestion inhumaine de l’État à la frontière, qui est reproduite à l'identique de manière locale.
Une nouvelle fois le collectif de soutien et les habitants de "Chez Roger" n'ont pas de raison d'être satisfait de cette décision. On appelle encore à la solidarité, à l'humanité, à la mise à disposition de logements vides, à considérer et protéger toutes les personnes dans le besoin sans conditions, ni discrimination, à trouver une solution pérenne d’accueil et hébergement pour tous et toutes.

lien de la pétition.
https://secure.avaaz.org/community_petitions/fr/prefecture_des_hautesalpes_roger_didier_maire_de_g_pour_une_solution_perenne_daccueil_des_exiles_sur_gap_contre_lexpulsion_de_chez_roger/?ekgSfErb&utm_source=sharetools&utm_medium=email&utm_campaign=petition-1138109-pour_une_solution_perenne_daccueil_des_exiles_sur_gap_contre_lexpulsion_de_chez_roger&utm_term=gSfErb%2Bfr