Archive du blog

mercredi 5 avril 2017

La centrale de Gardanne au bois va t'elle démarrer ou exploser ?

"La centrale Provence 4 de Gardanne fonctionnait au charbon de puis sa création 1967 et a fait l'objet d'une importante rénovation de sa chaudière en 1995 sous l'égide de SOPROLIF (1,3 milliard de francs d'investissement). Elle est aujourd'hui équipée de la plus grande chaudière à lit fluidisé circulant du monde.
Depuis plus de 50 ans, la Centrale de Provence produit sur le site de Gardanne-Meyreuil, une part substantielle de l'électricité consommé dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur."

D'une puissance de 250 MW, cette unité est spécialement conçue pour brûler des produits soufrés et faiblement énergétiques dans le " plus grand respect possible de l'environnement."

Depuis 2012 a été décidé de passer cette centrale à la biomasse c'est à dire du bois déchiqueté avec 15 % de produit cendreux de charbon faisant d'elle la plus grosse centrale à biomasse de France. Elle doit engloutir 850 000 tonnes de bois par an et 150 000 tonnes de charbon cendreux, afin de produire l'électricité verte la plus chargée en CO2 du monde, soit 250 geqCO2/KWh produit d’après les promoteurs mais surement 1200 g/KWh si nous tenons en compte la déforestation (l'éolien est à 325 à50 g/KWh, le charbon à 900 , le gaz à 450 !). Le tout pour 1.4 milliards d'euros d'argent destinés à sauver la planète !
A titre de comparaison il aurait été possible de faire dans le département le plus venteux de France, autant d'électricité, 10 fois moins polluante pour 4 fois moins cher avec des éoliennes en bois ....
Afin d'alimenter cette ogre, EON rebaptisé UNIPER (mais gagne) pour ne pas faire tache sur la marque commerciale, UNIPER achète en France et au bout du monde du bois et le stock. Des coupes rases ont lieu dans le Parc des Cévennes, dans les Hautes Alpes et jusqu'à Cahors, on est loin du rayon de 200 Km de 2012.....



Cette centrale à 50 ans, elle a été rénovée fortement en 1995, mais reste ancienne, il suffit de la visiter.
L'adapter au bois en réduisant la puissance de 250 MW électrique à 130 MW n'est pas une  simple affaire. 300 millions d'euros viennent d'être englouti pour l'adaptation (avec cette argent on construisait les éoliennes qui produisaient autant pendant 25 ans.
Le calendrier fixé en 2012 était une ouverture en mai 2015. Puis ce fut avril 2016, puis janvier 2017, puis actuellement mi -2017. Cette musique ressemble au syndrome EPR: Entêtement Persistant Ruineux: mal pensé, mal conçu, mal réalisé, ce qui donne des reports en cascade...Essayer avec une étagère ou un mur et vous verrez qu'on bout d'un moment vous vous dites qu'il faut tout rependre à zéro. Malheureusement, nos dirigeants travaille exclusivement avec leur bouche.

Cette centrale n'a pas été conçu pour bruler de la biomasse, la mise en route est sujet normalement a des essais bruyants. Hors cette phase qui devait durée quelques mois dure depuis un an. Les voisins ne dorme plus !
Voici la lettre d'un voisin:
"L’été arrive et je ne sais pas si nous pourrons dormir avec des fenêtres ouvertes….
 Au-delà des mesures de bruit prises et fournies par nos soins, j’ai encore eu de nombreux témoignages de personnes qui habitent le périmètre,
jusqu’à Biver et qui entendent depuis l’été dernier des nuisances sonores qu’ils n’entendaient pas avant. Cela est confirmé également par
les agences immobilières que j’ai rencontrées ces derniers mois et qui font visiter de nombreux biens sur Gardanne et ses environs.""

Ils se plaignent du bruits et si UNIPER la met en route, ils vont se plaindre de la pollution. UNIPER affirme avoir mis tout les filtres possibles tout en avouant que le sifflement vient de système de filtration-cheminé usé par les particules fines, des particules fines sensées ne pas existé provoque de l'usure, incroyables aveux. Le tout dans une zone désur-polluée (voir article ici)
Les essais durent longtemps, UNIPER n'ose pas appuyer sur la mise en route qui si elle se déroule mal peut entrainer l'explosion de la centrale. Le risque pour les habitants est nul, mais en cas d'explosion du foyer, la centrale décriée serait out simplement définitivement perdue et adieu le milliard d'euros d'argent public. Nous comprenons les retards dans la mise en route. A la direction on se ch.... dessus en langage correcte: on fait des réunions de concertation.....

Pendant que les techniciens essaient de mettre en route l'ogre, UNIPER doit honorer son programme d'achat et accumule le bois. Ne sachant plus ou le stocker, il l'accumule dans des zones non prévues, découverte par le militant volant Gaetan Hutter:



Les anti-centrales ont déposé un recours en justice. Ils vont surement être déboutés malgré un argument massue: la centrale de Gardanne comme celle d'Innova à Brignoles (6 fois plus petite mais conséquente) ont répondu à l'appel d'offres dit CRE cogénération-Biomasse 4. Celui-ci exigeait un rendement minimum de 60 % en cogénération (ce qui est déjà médiocre). EOn a eu le culot de répondre à cet appel d'offre de cogénération par un projet sans aucune cogénération.... La CRE influencé par la chef de cabinet adjoint de Fillion décida de répondre favorablement à se projet avant d'aller faire fortune à la fédération des Banques, . Cocasse (Non si on comprend le réseau d’intérêts voir ici"La partie politique de la centrale de Gardanne"). Mais il fallait quand même justifier tout cela. L'astuce fut trouvée dans une justification technique: la notion fumeuse de péninsule électrique: La région PACA n'a pas de centrale électrique nucléaire et la région Est (Var -Alpes maritimes) n'était alimentée que par une ligne électrique risquant la saturation. Construire ces centrales devaient aider à résoudre ce problème. Mais l'ignorance du réseau devait régner dans les services de la CRE (Commission de Régulation de l'électricité) car une ligne 225 000 Volts en chantier depuis 2012 fut livrée en 2015, rendant caduque le problème et l'argumentation. Financer deux énormes centrales biomasse à 35 % de rendement sans cogénération sur un appel d'offre de cogénération biomasse dont les rendements peuvent monter à 85 % pour les plus performants, est sans justifications de réseau..
Ajouter une légende

A Gardanne, le voisinage à des poches sous les yeux....

Pendant que les habitants sont bruyamment réveillés par des nombreux bruits sifflements dues aux essais, nous attendons que le préfet se réveille. Il s'est engagé à prendre des sanctions contre UNIPER si les travaux d'essai duraient trop. Il s'est engagé en novembre 2016 lors de la réunion de suivi de la centrale (" si les bruits durent plus que trois mois nous prendrons les sanctions").

Ce projet est tellement déraisonnable sur le plan technique que les techniciens n'arrivent pas à le faire marcher, c'est dire si seul la corruption semble l'explication la seule  plausible (étonnant venant de proches de Fillion !).
Pendant ce temps, on rase des forêts en Cévennes, en Ardèche, on équipe d'abatteuses des artisans.
Il serait temps que l'on arrête cette folie ruineuse et explosive.

"La corruption est en force, le talent est rare. Ainsi, la corruption est l'arme de la médiocrité qui abonde, et vous en sentirez partout la pointe."

Le Père Goriot - Honoré de Balzac


José Pluki

Autres articles:
La pollution sur Fos
http://journalidp.blogspot.fr/2017/04/les-habitants-du-golfe-de-fos-victimes.html

 Jeu de carte de la décision de la centrale de Gardanne, l'entourage de Fillion:
http://journalidp.blogspot.fr/2017/04/le-jeu-de-cartes-de-la-decision-de.html 
Nouvelles de Gardanne: La centrale de Gardanne au bois va t'elle démarrer ou exploser ?
http://journalidp.blogspot.fr/2017/04/la-centrale-de-gardanne-au-bois-va.html 

Aucun commentaire: