Archive du blog

lundi 23 mai 2016

EDF veut faire un Gardanne 2.0, (EOn n'a pas le monopole du recyclage de vieilles centrales au charbon)

Voici quelques nouvelles du monde la biomasse énergie qui démontre que bien loin de voir en Gardanne une erreur, la course à cette ressource pas cher, subventionnée et faussement écolo,  est en cours et les opportunistes ne manquent pas dans un contexte de faillite des acteurs  du marché électrique suite a sa déréglementation.
Gardanne c'est 23 hectares de foret par jours, à titre de comparaison la ligne THT de la Haute Durance c'est 7 Ha, soit un matin de Gardanne avec une grosse pause...
Partout en PACA, Languedoc et Rhône Alpes, on charge du bois pour Gardanne, mais attention les capitalistes reniflent vite une bonne affaires et la ruée vers l'or subventionnée promu par le développement durable ,  l'énergie la plus aimée des ecolobobos.: le bois énergie. Bien qu'elle produisent du CO2 à gogo et que son utilisation serait possible comme isolant et matériaux. Fabriquer de l'électricité mème si cela coute plus cher que l'éolien et le PV est aussi en vogue.




Une histoire belge pour faire la même bouillabaisse que EON :
La Belgique lance un appel d’offre pour faire plus grand que Gardanne :
Le Gouvernement wallon prépare(..), le cadre légal au lancement de l’appel d’offre pour une ou plusieurs unités de biomasse solide de 20 à 200 MWé. La Région wallonne envisage d’inclure de la biomasse centralisée dans son mix énergétique à l’horizon de 2024. Dans le courant de l’année 2016, un appel à projet sera lancé . 
energie.wallonie.be


Se chauffer aux granulés du Cameroun fallait y penser, la mondialisation du granulé en cours, les prix vont baisser avec les supermarchés qui se mettent à les distribuer.
Une bonne affaire importer du granule à Marseille pour le revendre en france ou le marché explose et ou si on n'sisole pas les maisons, on veut bien payer moins cher pour se chauffer en toute bonne conscience



Après Notre Dame des Landes, Le pays nantais va avoir son Gardanne en bien plus grand chez eux. EDF est jaloux d’EON qui a pu transformer une usine polluante déficitaire en usine polluante rentable.
En comparaison la centrale de Gardanne risque d’être reclassée chaudière domestique !

La Centrale de Cordemais se situe sur l’estuaire de la Loire, entre Nantes et St-Nazaire, et s’étend sur près de 150 hectares.
Elle est dans un marché de l'élec en baisse dramatique en pleine déconfiture.
C’est la plus grosse centrale à combustion d’EDF et 450 salariés y travaillent. A leurs côtés, plus de 250 salariés d’entreprises prestataires sont présents sur le site tout au long de l’année. Cette centrale dispose d’une puissance installée de 2600 MWé en deux unités : 600 MWé production au  charbon de 600 MW et 2 x 700 MWé au fioul lourd.
Pour utiliser ces combustibles chimiquement polluants, la Centrale de Cordemais est équipée des technologies de traitement des fumées nécessaires :
- la désulfuration, qui permet de débarrasser les fumées de 90 % des particules de soufre,
- la dénitrification, qui permet de réduire de 80 %la quantité d’oxyde d’azote contenus dans les fumées,
- le dépoussiérage, qui débarrasse les fumées issues de la combustion du charbon de leurs particules de poussières.
Des tests menés avec des granulés de bois «noirs ». À Cordemais, lors des essais dans la chaudière de l’unité de production n°4, la biomasse représentait 20% du combustible. Pour EDF, ce projet biomasse a pour objectif d’identifier les opportunités de conversion de la centrale dans le cadre de la transition énergétique, notamment, comme à Gardanne pour UNIPER, pour éviter sa fermeture.
Avec du bois US,
vite regarder  le documentaire:
Voici quelques nouvelles du monde la biomasse énergie qui démontre que bien loin de voir en Gardanne une erreur, la course à cette ressource pas cher, subventionnée et faussement écolo,  est en cours et les opportunistes ne manquent pas dans un contexte de faillite des acteurs  du marché électrique suite a sa déréglementation.
Gardanne c'est 23 hectares de foret par jours, à titre de comparaison la ligne THT de la Haute Durance c'est 7 Ha, soi un matin de Gardanne.
Partout en PACA, Languedoc et Rhone Alpes, on charge du bois pour gardanne, mais attention les capitalistes reniflent vite une bonne affaires et la ruée vers l'or subventionnée promu par le développement durable ,  l'énergie la plus aimée des ecolobobos.: le bois énergie. Bien qu'elle produisent du CO2 à gogo et que son utilisation serait possible comme isolant et matériaux. Fabriquer de l'électricité meme si cela coute plus cher que l'éolien et le PV est aussi en vogue.


Une histoire belge pour faire la même bouillabaisse que EON :
La Belgique lance un appel d’offre pour faire plus grand que Gardanne :
Le Gouvernement wallon prépare(..), le cadre légal au lancement de l’appel d’offre pour une ou plusieurs unités de biomasse solide de 20 à 200 MWé. La Région wallonne envisage d’inclure de la biomasse centralisée dans son mix énergétique à l’horizon de 2024. Dans le courant de l’année 2016, un appel à projet sera lancé .  energie.wallonie.be


Se chauffer aux granulés du Cameroun fallait y penser, la mondialisation du granulé en cours, les prix vont baisser avec les supermarchés qui se mettent à les distribuer.
Une bonne affaire importer du granule à Marseille pour le revendre en france ou le marché explose et ou si on n'sisole pas les maisons, on veut bien payer moins cher pour se chauffer en toute bonne conscience



Après Notre Dame des Landes, Le pays nantais va avoir son Gardanne en bien plus grand chez eux. EDF est jaloux d’EON qui a pu transformer une usine polluante déficitaire en usine polluante rentable.
En comparaison la centrale de Gardanne risque d’être reclassée chaudière domestique !

La Centrale de Cordemais se situe sur l’estuaire de la Loire, entre Nantes et St-Nazaire, et s’étend sur près de 150 hectares.
Elle est dans un marché de l'élec en baisse dramatique en pleine déconfiture.
C’est la plus grosse centrale à combustion d’EDF et 450 salariés y travaillent. A leurs côtés, plus de 250 salariés d’entreprises prestataires sont présents sur le site tout au long de l’année. Cette centrale dispose d’une puissance installée de 2600 MWé en deux unités : 600 MWé production au  charbon de 600 MW et 2 x 700 MWé au fioul lourd.
Pour utiliser ces combustibles chimiquement polluants, la Centrale de Cordemais est équipée des technologies de traitement des fumées nécessaires :
- la désulfuration, qui permet de débarrasser les fumées de 90 % des particules de soufre,
- la dénitrification, qui permet de réduire de 80 %la quantité d’oxyde d’azote contenus dans les fumées,
- le dépoussiérage, qui débarrasse les fumées issues de la combustion du charbon de leurs particules de poussières.
Des tests menés avec des granulés de bois «noirs ». À Cordemais, lors des essais dans la chaudière de l’unité de production n°4, la biomasse représentait 20% du combustible. Pour EDF, ce projet biomasse a pour objectif d’identifier les opportunités de conversion de la centrale dans le cadre de la transition énergétique, notamment, comme à Gardanne pour UNIPER, pour éviter sa fermeture.
Avec du bois US,
vite regarder le documentaire:

Menaces sur la forets françaises


Lire la suite sur : bioenergi.es/s/3wz