Archive du blog

mercredi 5 avril 2017

La centrale de Gardanne au bois va t'elle démarrer ou exploser ?

"La centrale Provence 4 de Gardanne fonctionnait au charbon de puis sa création 1967 et a fait l'objet d'une importante rénovation de sa chaudière en 1995 sous l'égide de SOPROLIF (1,3 milliard de francs d'investissement). Elle est aujourd'hui équipée de la plus grande chaudière à lit fluidisé circulant du monde.
Depuis plus de 50 ans, la Centrale de Provence produit sur le site de Gardanne-Meyreuil, une part substantielle de l'électricité consommé dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur."

D'une puissance de 250 MW, cette unité est spécialement conçue pour brûler des produits soufrés et faiblement énergétiques dans le " plus grand respect possible de l'environnement."

Depuis 2012 a été décidé de passer cette centrale à la biomasse c'est à dire du bois déchiqueté avec 15 % de produit cendreux de charbon faisant d'elle la plus grosse centrale à biomasse de France. Elle doit engloutir 850 000 tonnes de bois par an et 150 000 tonnes de charbon cendreux, afin de produire l'électricité verte la plus chargée en CO2 du monde, soit 250 geqCO2/KWh produit d’après les promoteurs mais surement 1200 g/KWh si nous tenons en compte la déforestation (l'éolien est à 325 à50 g/KWh, le charbon à 900 , le gaz à 450 !). Le tout pour 1.4 milliards d'euros d'argent destinés à sauver la planète !
A titre de comparaison il aurait été possible de faire dans le département le plus venteux de France, autant d'électricité, 10 fois moins polluante pour 4 fois moins cher avec des éoliennes en bois ....
Afin d'alimenter cette ogre, EON rebaptisé UNIPER (mais gagne) pour ne pas faire tache sur la marque commerciale, UNIPER achète en France et au bout du monde du bois et le stock. Des coupes rases ont lieu dans le Parc des Cévennes, dans les Hautes Alpes et jusqu'à Cahors, on est loin du rayon de 200 Km de 2012.....



Cette centrale à 50 ans, elle a été rénovée fortement en 1995, mais reste ancienne, il suffit de la visiter.
L'adapter au bois en réduisant la puissance de 250 MW électrique à 130 MW n'est pas une  simple affaire. 300 millions d'euros viennent d'être englouti pour l'adaptation (avec cette argent on construisait les éoliennes qui produisaient autant pendant 25 ans.
Le calendrier fixé en 2012 était une ouverture en mai 2015. Puis ce fut avril 2016, puis janvier 2017, puis actuellement mi -2017. Cette musique ressemble au syndrome EPR: Entêtement Persistant Ruineux: mal pensé, mal conçu, mal réalisé, ce qui donne des reports en cascade...Essayer avec une étagère ou un mur et vous verrez qu'on bout d'un moment vous vous dites qu'il faut tout rependre à zéro. Malheureusement, nos dirigeants travaille exclusivement avec leur bouche.

Cette centrale n'a pas été conçu pour bruler de la biomasse, la mise en route est sujet normalement a des essais bruyants. Hors cette phase qui devait durée quelques mois dure depuis un an. Les voisins ne dorme plus !
Voici la lettre d'un voisin:
"L’été arrive et je ne sais pas si nous pourrons dormir avec des fenêtres ouvertes….
 Au-delà des mesures de bruit prises et fournies par nos soins, j’ai encore eu de nombreux témoignages de personnes qui habitent le périmètre,
jusqu’à Biver et qui entendent depuis l’été dernier des nuisances sonores qu’ils n’entendaient pas avant. Cela est confirmé également par
les agences immobilières que j’ai rencontrées ces derniers mois et qui font visiter de nombreux biens sur Gardanne et ses environs.""

Ils se plaignent du bruits et si UNIPER la met en route, ils vont se plaindre de la pollution. UNIPER affirme avoir mis tout les filtres possibles tout en avouant que le sifflement vient de système de filtration-cheminé usé par les particules fines, des particules fines sensées ne pas existé provoque de l'usure, incroyables aveux. Le tout dans une zone désur-polluée (voir article ici)
Les essais durent longtemps, UNIPER n'ose pas appuyer sur la mise en route qui si elle se déroule mal peut entrainer l'explosion de la centrale. Le risque pour les habitants est nul, mais en cas d'explosion du foyer, la centrale décriée serait out simplement définitivement perdue et adieu le milliard d'euros d'argent public. Nous comprenons les retards dans la mise en route. A la direction on se ch.... dessus en langage correcte: on fait des réunions de concertation.....

Pendant que les techniciens essaient de mettre en route l'ogre, UNIPER doit honorer son programme d'achat et accumule le bois. Ne sachant plus ou le stocker, il l'accumule dans des zones non prévues, découverte par le militant volant Gaetan Hutter:



Les anti-centrales ont déposé un recours en justice. Ils vont surement être déboutés malgré un argument massue: la centrale de Gardanne comme celle d'Innova à Brignoles (6 fois plus petite mais conséquente) ont répondu à l'appel d'offres dit CRE cogénération-Biomasse 4. Celui-ci exigeait un rendement minimum de 60 % en cogénération (ce qui est déjà médiocre). EOn a eu le culot de répondre à cet appel d'offre de cogénération par un projet sans aucune cogénération.... La CRE influencé par la chef de cabinet adjoint de Fillion décida de répondre favorablement à se projet avant d'aller faire fortune à la fédération des Banques, . Cocasse (Non si on comprend le réseau d’intérêts voir ici"La partie politique de la centrale de Gardanne"). Mais il fallait quand même justifier tout cela. L'astuce fut trouvée dans une justification technique: la notion fumeuse de péninsule électrique: La région PACA n'a pas de centrale électrique nucléaire et la région Est (Var -Alpes maritimes) n'était alimentée que par une ligne électrique risquant la saturation. Construire ces centrales devaient aider à résoudre ce problème. Mais l'ignorance du réseau devait régner dans les services de la CRE (Commission de Régulation de l'électricité) car une ligne 225 000 Volts en chantier depuis 2012 fut livrée en 2015, rendant caduque le problème et l'argumentation. Financer deux énormes centrales biomasse à 35 % de rendement sans cogénération sur un appel d'offre de cogénération biomasse dont les rendements peuvent monter à 85 % pour les plus performants, est sans justifications de réseau..
Ajouter une légende

A Gardanne, le voisinage à des poches sous les yeux....

Pendant que les habitants sont bruyamment réveillés par des nombreux bruits sifflements dues aux essais, nous attendons que le préfet se réveille. Il s'est engagé à prendre des sanctions contre UNIPER si les travaux d'essai duraient trop. Il s'est engagé en novembre 2016 lors de la réunion de suivi de la centrale (" si les bruits durent plus que trois mois nous prendrons les sanctions").

Ce projet est tellement déraisonnable sur le plan technique que les techniciens n'arrivent pas à le faire marcher, c'est dire si seul la corruption semble l'explication la seule  plausible (étonnant venant de proches de Fillion !).
Pendant ce temps, on rase des forêts en Cévennes, en Ardèche, on équipe d'abatteuses des artisans.
Il serait temps que l'on arrête cette folie ruineuse et explosive.

"La corruption est en force, le talent est rare. Ainsi, la corruption est l'arme de la médiocrité qui abonde, et vous en sentirez partout la pointe."

Le Père Goriot - Honoré de Balzac


José Pluki

Autres articles:
La pollution sur Fos
http://journalidp.blogspot.fr/2017/04/les-habitants-du-golfe-de-fos-victimes.html

 Jeu de carte de la décision de la centrale de Gardanne, l'entourage de Fillion:
http://journalidp.blogspot.fr/2017/04/le-jeu-de-cartes-de-la-decision-de.html 
Nouvelles de Gardanne: La centrale de Gardanne au bois va t'elle démarrer ou exploser ?
http://journalidp.blogspot.fr/2017/04/la-centrale-de-gardanne-au-bois-va.html 

mardi 4 avril 2017

Le jeu de cartes de la décision de Gardanne

LA PARTIE POLITIQUE DE LA CENTRALE BIOMASSE DE GARDANNE :
Il est utile de voir la chaine de décision qui a conduit à la décision de Gardanne :
Je livre en vrac des faits qui ne sont pas des accusations, je ne suis pas dans le complot mais dans une tentative d’enquête.. Il existe des zones d’ombres et des coïncidences troublantes qui m’interroge.
Une chose est sur le jour de la réunion pour décider du sort de la centrale à biomasse, les présentations ont été vite faites.
La CENTRALE BIOMASSE EST AUSSI UNE AFFAIRE DE CORRUPTION, syndrome de l’énergie en France (et en plus en PACA).
Voila ma démarche a pour raisonnement ce qui est écrit ici :

 
LA FAMILLE POLITIQUE

LE ROI : ERIC BESSON
Âpres avoir été chargé du sale boulot par Sarko, il obtient une récompense, ministre de l’énergie, une place de choix.
L’Etat a toujours été très impliqué dans les entreprises énergétiques.
Avant les trusts énergétiques appartenaient à l’état (EDF- GDF-CNR). Privatisés mais en partie seulement, passé de trust public à privé, cela nécessite du temps et du doigté et de distribuer les beaux morceaux.
Ministre de l’énergie, il  a beaucoup travaillé avec GDF-Suez- Maire de Donzere ou les grosses entreprises sont la CNR (Compagnie nationale du Rhône, une machine a sous, comme les autoroute racheté par Suez….)


A noter que le prix du gaz est fixé par l’état. En somme c’est l’état qui par décret fixe le bénéfice de GDF-Suez :  90 % des foyers reste chez l’opérateur  historique.

Le  journal FAKIR a récemment  estimé que chaque foyer versait 320 € par an aux actionnaires de GDF-Suez…(après on vous dit que le photovoltaïque nous ruine)
 


ACTION DANS GARDANNE : IL VALIDE

AUTRES FAITS D’ARMES :

2011: Il détruit la filière photovoltaïque émergente en France en laissant faire une dérive spéculative (il n’abaisse pas le cout du rachat alors que les prix des panneaux s’effondrent). S’ensuit  une intense campagne médiatique dénonçant ce problème. Sa destruction est alors médiatiquement possible sans que le public s’en n’émeut (PV= spéculation). Il rogne les ailes de l’éolien en multipliant les recours possibles des riverains et classe les éoliennes SEVESO. Le résultat, une chute des installations.
La raison principale : les ENR éolien et solaires non pas de couts marginaux comme la génération d’électricité de gaz, le fioul, ou le charbon. Les producteurs d’énergies d’abord dédaigneux pour les renouvelables voit d’un mauvais œil, ces concurrents qui non seulement produisent en quantité mais sont prioritaires sur le marchés mais surtout cassent les prix du marché…. GDF perd des milliards avec ces centrales gaz qui ont un cout marginal à 3 c€…Le nucléaire qui a basé sa rentabilité sur un tarif plus cher la journée et des prix coutants la nuit, voit le photovoltaïque, produire en journée pendant les tarifs élevées. Le différentiel s’écroule, les stations de pompage sont sous le seuil de rentabilité, l’éolien allemand arrive en masse sur le marché spot… En contrepartie la pointe s’envole, le développement du chauffage électrique suit son court…EON perd des milliards, les multinationales réclament une mise au pas des renouvelables par la commission européenne. Une vaste campagne anti renouvelables avec comme objectifs semer le doute…. Le PCF et la presse lié au PCF sera un relais important. Le bois échappe au critique. Il a un cout marginal (étonnant) et il est compatible avec les anciennes structures que maitrise les multinationales…
La CSPE s’envole, elle est couteuse, inégalitaire, mais les multinationales y voit un pactole a se partager. EDF y voit une bonne excuse pour faire avaler son augmentation de cout de son parc nucléaire qui réclament 100 milliards d’investissement pour être prolonger à 40 ans….

2015/2016 : certains grandes groupes (EON/GDF SUEZ actent le fait que les renouvelables sont de plus en plus compétitives et que le marché des fossiles trop fluctuant, la chute du cours du pétrole leur fait perdre de l'argent, seul les reseaux sont rentables, elles decident de scinder les trusts avec d'un coté le renouvelables et de l'autre le fossile et le nucléaire. Elles actent que le nucléaire est un gouffre, elles essaient de faire un joli paquet cadeau du vieux monde pour le  revendre sur le marché boursier a des gogos. EDF trop impliqués dans le nucléaire, insite, réinvestis, le nucléaire est renfloué par l'état francais à hauteur de 13 milliards. dans ce cas les gogos sont les contribuables français. 


LA DAME :JOSSAINS
Pro GDF –Suez elle appui Richard Maillé et Mei pour la centrale—peu d’infos

LE VALET : RICHARD MAILLE
Député de Gardanne, il joue sur ce dossier sa réélection (manquée). Il obtient du ministre Besson et de la CRE la validation, en espérant un geste compréhensif des Stalino aux élections….
Il échoue à 2000 voix. Décidément cette affaire est rentable pour personne


 
LA FAMILLE TECHNOCRATE (LES ATOUTS)

LE ROI : LA DOUCETTE
Pont et Chaussée, de la famille Madelin et Longuet anciens fachos reconvertis  dans l’ultralibéralisme (le fascisme en cravates) et le business des multinationales  de l’énergie. Lié à Longuet, au nucléaire mais surtout à GDF Suez.
Il travaille au charbonnage de France (CDF) et connait bien Gardanne. Il est le liquidateur de la mine et des CDF de 96 à 2006.La mine et la centrale ne font qu’un, la mine est déficitaire mais la centrale assure un revenu correcte.
Toutes les mines françaises sont  fermées (elles ne rapportent pas), la centrale devient la SNET.
La SNET est revendus à l’Espagnol ENDSEA qui sera rachetés par EON en 2008. La centrale ne vaut rien sans la mine. Le charbon doit être amené à Gardanne par camion…une liaison par train seul solution pérenne est ignorée….Le prix du transport en camion est supérieure à celui du bateau.
Il devient en 2006 le président de la CRE, un poste stratégique. Il a dû bien faire  son travail, pour être reconduit. On modifiera même les statuts de la CRE comme dans une démocratie africaine…

ACTION DANS GARDANNE : A la CRE, il modifiera l’appel d’offre, inventera des critères inexactes de péninsule électrique, validera le dossier EON malgré les énormes incohérences du dossier : taille, pas de cogénération, pas d’approvisionnements…. A la CRE il a l’habitude de travailler tout seul.

AUTRES FAITS D’ARMES : Il rend bien des service a GDF SUEZ en ne baissant pas le prix du gaz règlementé alors que le prix du gaz s’écroule sous l’effet de la crise et des gaz de schiste… par soucis de l’écologie.
Il est un acteur de la loi NONE qui donne 25 % des centrales nucléaires au concurrent d’EDF et son principal GDF-Suez  pour un prix dérisoire….

Trésorier de l’IUMM, il a arrosé de nombreux syndicats avec sa célèbre caisse noire, il connait bien les syndicalistes notamment la CGT pour avoir dirigé CDF.


LA DAME : Marie-Anne Barbat-Layani,
ENA et sciences po. Inspecteur des finances
Son mari fut directeur de la mutuelle des charbonnages de France…. Connait bien Ladoucette, on y croise aussi les gens du syndicat mines énergie. Il a fait l’ENA et il est ami de Macron. Pratique pour la privatisation de Rungis dont il devient le directeur mais c’est une autre histoire.



SON ACTION A GARDANNE : elle reçoit  Maillé et pousse le dossier.

AUTRES FAITS D’ARMES : Au cabinet Fillon elle permet aux banques de puisé dans les livrets A (40%) en rupture avec une règle immuable de financement du logement social.  Les banques pourront spéculer avec le livret A au lieu de déposer l'argent à la caisse des consignations. Inaperçu, du beau travail. Elle peut faire une brillante reconversion dans le privé à la tête du fédération des banques françaises.

LE VALET :FRANCOIS JACQ :
X , CEA , ANDRA, CABINET FILLON EN CHARGE ENERGIE-:

SON ACTION A GARDANNE : NUCLEOCRATE FERVENT, il valide le dossier. Voit-il dans ce dossier l’occasion de démolir la filière bois énergie ? En tout cas le résultat sera de faire monter le prix du bois qui fait bien concurrence au chauffage nucléaire.

LA FAMILLE MULTINATIONAL
LE ROI : Directeur EON France LUC POYER.
A fait Sciences po Paris et ENA en même temps que  Marie-Anne Barbat-Layani et son mari (1 an de décalage).
Après un passage dans la grande administration (cours de comptes de 94-98 ou il est chargé de contrôler des entreprises de l’énergie publics comme par exemple le charbonnage de France)  il travaille pour les multinationale de l’énergie…

SON ACTION A GARDANNE : Digne du roi Midas, il a transformé un tas de ferraille en or. Il ira loin…

 LA FAMILLE STALINO
LE ROI : ROGER MEI
Maire stalinien de Gardanne,  son pouvoir s’appuie sur la mine-centrale-aluminium. Pro-industrie qui fume et pollue, il est comme le PCF, dans une logique de survie, appareil qui ne raisonne que pour soi-même,  même si elle doit faire retourner Marx dans sa tombe. Le PCF est dans les main d'un héritier, Engels doit se retourner dans sa tombe...
SON ACTION A GARDANNE : Pression élus local- Division de la gauche sur le sujet – Blocage de l’avis défavorable de la région PACA.
LA DAME : SYNDICAT MINE ENERGIE
Pro nucléaire fanatique, largement arrosée par les multinationales de l’énergie. Son patron a failli même être ministre de Sarko (Canard enchainé du 19 /01/2015).
SON ACTION A GARDANNE : Pressions via les salariés, relais à la Marseillaise et l’Huma…
AUTRES FAITS D’ARMES : D’où vient cette amitié, la ferveur religieuse nucléaire des deux, la privatisation d’EDF et l’enterrement des affaires judiciaires du CCAS d’EDF qui a financé la CGT ou un patron du Syndicat mine énergie gagne 6000 € / mois tout frais payé, plus qu’un préfet.

LE VALET : CGT GARDANNE
Pas d’infos…peut être de bonne foi mais l’habitude du centralisme démocratique laisse peu de place au débat et à l’écoute de voix dissidente comme nous l’avons souhaité…
Reste aussi :
Mr LAMBERT député EELV sifflé par les militants EELV lors de la manif de Gardanne sur la Biomasse et fervent supporter de l’économie circulaire dont son institut reçoit le CAC 40 avec il est plus à l’aise qu’avec des militants.
Sa position ambigu sur Gardanne (contre à Paris, pour localement) , avec autant d’avis que d’interlocuteur, nous inspire que des envies de goudrons et plumes sort réservé aux tricheurs…

JP