Archive du blog

vendredi 12 juin 2020

Le mercredi 17 juin, agissons contre la réintoxication du monde et des Hautes-Alpes.



N'hésitez pas à faire tourner l'info dans vos réseaux !

Bonjour,

Dans le cadre de l'appel national le mercredi 17 juin, agissons contre la réintoxication du monde et des Hautes-Alpes.

Nous avons aperçu pour la première fois dans nos existences ce qui serait encore possible si la machine infernale s’arrêtait enfin, in extremis....
Nous devons maintenant agir concrètement pour qu’elle ne se relance pas. 

Appel national du 17 juin

Ils veulent nous faire le monde après covid comme celui d'avant ...Les Hautes-Alpes encore en pôle pollution ?

Toujours plus de canons à neige, de remontées mécaniques dans les stations de ski, de fermes de 1000 cochons, de rallyes automobiles, de meetings  aériens, de manifestations " écocides", de parcs photovoltaïques, de microcentrales hydrauliques, de THT...

On s'arrête, on réfléchit, on change de modèle ou on fonce dans le mur ?

Mercredi 17: Venez dire NON à la reintoxication des Hautes-Alpes et du monde.

A Gap

11h: Rassemblement devant le bâtiment de l'ADDET 05 Agence Départementale de Développement Économique et Touristique des Hautes-Alpes.(13 Avenue Maréchal Foch 05000 Gap, en face du musée) 

12h: Apéro et pique-nique "d'après"

Sans négliger les gestes de précaution sanitaires, apportez votre gobelet et votre pique-nique...


A l'Argentière la Bessée

11h: Rassemblement devant la permanence de Joël Giraud (député la république en marche) à l’Argentière-la-Bessée.

Les priorités de la reconstruction dépendent de nous.
La garantie des biens communs ; le refus de la marchandisation du monde, l’assurance d’une transition vers un modèle plus solidaire, résilient aux risques climatiques et écologiques, soutenable et protecteur des citoyens ; la protection de la biodiversité, ainsi que des systèmes démocratiques qui associent pleinement la participation de toutes et tous et le respect des droits fondamentaux, sont essentiels pour éviter de nouvelles crises.

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres."
                                         Antonio Gramsci

N'hésitez pas à faire tourner l'info dans vos réseaux !

Premiers signataires 

Le collectif Ras le rallye 05
Youth For climate
ATTAC France 
Génération Climat (Belgique)
Extinction Rebellion
Union Syndicale Solidaires
Confédération Paysanne
Sud Rail
Cinémas Utopia 
Greenpeace
CycloTransEurope
France Nature Environnement
Les Amis de la Terre France
....ect

Signataires de l'appel national du 17 juin
--



lundi 8 juin 2020

Après le virus qui vient de chine, la répression, exemple dans le 05 !

Une lettre de sisteron, affligeant ! 
Joel Brochier au tribunal aujourd'hui pour avoir inscrit le numéro des violences conjugales sur un panneau d'affichage.
Personnellement , je suis convoqué a la police pour insulte a personne élus (la député de Gap, la Mac'Ronne Boyer).
la répression est en marche !
Les trois personnes visées ont toutes en commun d'organiser des manif de soutien à l’hôpital public  !


Bonjour à vous,

depuis juillet 2019, j’ai relayé les appels aux manifs pour la réouverture des urgences de nuit de Sisteron qui a lieu tous les lundis soir.

Ces manifestations s’étaient arrêtées pendant le confinement et ont repris le 11 mai sous forme de rassemblements.

C’est le bon sens puisque rien n’a changé à l’hôpital de Sisteron, les urgences restent fermées la nuit malgré toutes les promesses et tous les engagements de l’ARS, du Chicas, et des divers représentants du pouvoir.

Mais aujourd’hui, je ne peux pas relayer les appels à ces rassemblements, je n’en ai plus la possibilité, le pouvoir me l’interdit sous peine de tribunal.

En effet, nous sommes 5 citoyens à subir des pressions pour nous faire taire et pour interdire les rassemblements. Cela suite à la prolongation de l’état d’urgence sanitaire.

Nous sommes 5 à avoir été auditionnés par la gendarmerie de Sisteron, certains 2 fois, pour « organisation de manifestation » interdite par cet état d’urgence.

La préfecture n’a pas compris qu’il n’y avait pas besoin d’organisateurs, que les citoyens se mobilisent d’eux mêmes. Pas le choix en réalité pour des citoyens responsables.

Partout en France, les citoyens manifestent, comme à Maubeuge par exemple, avec le président de la région des Hauts de France et 8000 manifestants, sera t-il auditionné ? Plus de 20000 à Paris et des dizaines d’autres manifestations partout dans le pays.

Et nous, avec nos petits rassemblements à Sisteron, en respectant les fameux gestes barrières, avec nos masques, la distanciation et pas de groupes de plus de 10, voilà qu’on cherche à nous intimider !

Mieux que ça, voilà qu’on nous interdit même de parler.

Plus le droit de formuler nos revendications, plus le droit de s’exprimer librement.

Même le maire de Sisteron affirme que, sans les manifestations, les urgences seraient fermées définitivement.

Quelle ironie, on a le droit de se précipiter dans les supermarchés, sur les marchés, d’utiliser les transports en commun bondés, de remplir les avions pour des raisons économiques, d’aller dans les lieux de culte, dans les bars et les restaurants, mais pas d’exercer ses droits élémentaires d’opinion.

Cependant, fermer sa gueule, c’est accepter l’inacceptable. C’est accepter que les urgences de Sisteron ferment définitivement, c’est accepter l’injustice pour nos territoires, l’inégalité des droits.

Dictature? Peut être pas encore, mais ça dépend de nous.

dimanche 7 juin 2020

Une première depuis 1885 dans le mix énergétique américain…

Les États-Unis ont consommé plus d’énergies renouvelables que de charbon en 2019 selon les dernières données de l’Energy Information Administration (EIA)(1). Ce n’était plus arrivé depuis 134 ans.
La consommation américaine de charbon à son plus bas niveau depuis 1964
En 2019, la consommation américaine de charbon a baissé de 15% par rapport à 2018 selon l’EIA (c’est la sixième année de chute de la consommation nationale de ce combustible, qui a atteint son plus bas niveau annuel depuis 1964). Dans le même temps, la consommation d’énergies renouvelables aux États-Unis a augmenté de 1% en 2019 par rapport à 2018.
Au total, les énergies renouvelables ont compté pour 11,4% de la consommation d’énergie primaire des États-Unis en 2019, contre 11,3% pour le charbon, loin derrière le pétrole (36,6%) et le gaz naturel (32%).
Consommation américaine de charbon et d'énergies renouvelables
Rappel historique : le bois a longtemps été la principale source d’énergie aux États-Unis « jusqu’au milieu des années 1800 », rappelle Mickey Francis, analyste au sein de l’EIA(2). Le charbon a quant à lui été « consommé au début des années 1800 comme combustible pour les bateaux et les trains à vapeur et pour la fabrication de l'acier, puis il a commencé à être utilisé pour produire de l'électricité dans les années 1880 ».
La chute de la production des centrales au charbon
La chute du « King Coal » aux États-Unis est liée au remplacement progressif de ce combustible par le gaz naturel (porté par la révolution du schiste) dans le secteur électrique. En 2019, les centrales au charbon américaines n’ont ainsi produit « que » 23,5% de l’électricité outre-Atlantique, contre 44,5% une décennie plus tôt.
Les centrales à gaz, et dans une moindre mesure les parcs éoliens, ont ainsi grignoté la part du charbon dans le mix électrique des États-Unis. Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, l’EIA « prévoit que le charbon continuera de perdre des parts de marché au profit du gaz naturel et des énergies renouvelables dans le secteur de l'électricité en 2020 »(3).
Évolution du mix électrique américain

Un nouveau paysage monétaire se dessine


Les nouvelles technologies et en particulier celle de la Blockchain permettent l'émergence de nouvelles monnaies digitales. Un nouveau paysage diversifié se dessine. Ce n'est pas neutre, car les intentions et les intérêts qui se cachent derrière les monnaies ont et auront un impact sur notre vie. Toutes ces monnaies seront bien sûr en concurrence et un marketing habile tâchera de nous faire utiliser telle ou telle. Il me semble important que nous prenions conscience de ce qui émerge et de nous outiller pour évaluer les avantages et risques offerts par chacune d'elles. Cet article brosse un tableau clair et donne des clés fort intéressantes pour ce faire.

https://andrepeters.net/2019/11/20/monnaies-digitales-et-democratie-monetaire/?fbclid=IwAR0MBr68qf7-QAuNtn-RX65au4KEQwrUbSEToOjJnQTHfCxgCLAJ6WDO3BI