Archive du blog

mardi 25 septembre 2018

Fessenheim va t'elle péter avant qu'on l'arrête ?

Gabriel WEISSER <riverain.fessenheim.nucleaire@gmail.com>

ven. 21 sept. 14:18 (Il y a 3 jours)


À cci : lemaildejean

La doyenne des centrales nucléaires françaises a fait l’objet ce mois de septembre 2018 de nouvelles informations préoccupantes au plan de la sûreté et de la sécurité.

Au plan de la sûreté, la députée allemande Sylvia KOTTING-UHL a rendu public un rapport confidentiel de l’ASN le 14 septembre 2018 recensant les incidents survenus sur le parc nucléaire français entre 2003 et 2014. Ce document confidentiel montrait pour la centrale nucléaire alsacienne un nombre significatif « d’évènements précurseurs qui augmentent le risque de fusion du cœur d’un réacteur ». Ce document confidentiel prouve le peu de transparence de l’ASN dont l’une des fonctions est d’informer les populations sur le risque nucléaire.

Au plan de la sûreté de l’installation nucléaire de Fessenheim, on apprend aussi que dans la nuit du mercredi 19 septembre 2018, le réacteur numéro 2 a subi une panne lourde nécessitant son arrêt d’urgence. Ce réacteur dont l’une des pièces n’est pas conforme à la réglementation avait été mis à l’arrêt en 2016 avant d’être remis en service au mois d’avril dernier sans que la pièce incriminée soit remplacée par une nouvelle pièce conforme.

Au plan de la sûreté et de la sécurité nucléaire, on apprend le 19 septembre 2018 qu’à quelques kilomètres de la centrale nucléaire de Fessenheim une entreprise agricole située le long du canal du Rhin entrepose plusieurs milliers de tonne d’un produit chimique potentiellement explosif dans des conditions non satisfaisantes au plan des règles de sécurité.

Dans ces conditions d’informations préoccupantes et en tant que riverain, je demande au maire de Fessenheim responsable de la sécurité dans sa commune, d’exiger l’arrêt immédiat de la centrale nucléaire.

Je sollicite également Madame Sylvia KOTTING-UHL pour venir à Fessenheim afin d’expliquer aux habitants le sens du document confidentiel de l’ASN qu’elle a rendu public et publié par Médiapart le 14 septembre 2018.

Madame la Députée du Budenstag m’a donné une réponse positive de principe pour le mois d’octobre 2018 et viendra accompagné à Fessenheim, d’un ancien expert du nucléaire allemand, membre de l’équivalent de l’autorité de sûreté nucléaire en Allemagne, le professeur Manfred MERTINS.

Le professeur MERTINS suite aux révélations de la presse allemande en septembre 2016, concernant un incident survenu à la centrale nucléaire de Fessenheim en avril 2014 et dont la gravité avait été cachée à l’ASN par EDF, notamment l’usage de sel boré, avait indiqué que le réacteur nucléaire numéro 1 avait été hors de tout contrôle le 9 avril 2014 d’où l’utilisation d’une procédure inédite en Europe pour procéder à l’arrêt d’urgence du réacteur numéro 1.

Gabriel WEISSER
Riverain inquiet de la doyenne des centrales nucléaires françaises de Fessenheim.


Liens médias :





Boum bulle Krack crise et badaboum, le badaboum arrive planquez vos gosses...

TOUT VA TRÈS BIEN MADAME LA MARQUISE. Le prochain krak est pour bientôt, cette fois c'est Badaboum,

Après un long boum économique et une bulle du à la spéculation et la création de dette et l’allongement des chaines de production (transferts des usines à l'autre bout de la terre), nous avons connu il y a 10 ans un un Krak avec comme étincelle le prix du pétrole et comme combustible les dettes des subprimes non remboursées et les taux d'intérets qui montent. Ce Krack fut suivie d'une crise. Le pétrole cher casse les rentabilité des projets, renchérit les transports donc font de l'inflation. Cette inflation casse le taux de retour des projets financés avec des taux d’intérêts bas; Les dettes ne sont plus remboursables. Pour eviter l'effondrement financier du Krak 3800 milliards de création monétaire ont été injectés. Il s'en est suivi une crise due à l'accaparement de la finance de l'argent des impôts. L'économie réelle est vampirisée par la finance. La création de masse d'argent n'a pas provoqué une inflation dans le monde réel car elle s'est déversée dans les actifs spéculatifs fictifs qui ont connu une inflation énorme et elle a permis aux banques de caché les dettes non remboursables. En conclusion, les riches se sont accaparés encore plus et les pauvres se sont appauvris.
Tout cela, serait juste une crise de plus, un crise du monde capitaliste financier sans régulation comme le dénonçait déjà Marx. Rien ne semble bouger.
Sous Marx, l'esclavage des fabriques de Manchester valaient celles de la Chine communiste. La misère du caoutchouc des mains coupés du Congo belge vaux la misère de ceux qui creusent chercher le coltan du Congo Kinshasa. Mais à cette époque, le climat n'avait pas basculé dans le chaos. 
Au lieu de financer la transition énergétique à coup de création monétaire (seule la Chine s'y essaie !), les pays occidentaux s'enferment dans la fuite en avant. La montée du prix du pétrole actuel annonce la fin du pétrole pas cher: le répit acquis (à crédit) a coup de gaz de schiste, destruction de l’Alberta par le bitumeux, biocarburants affamants, le répit est fini. La descente de production commence bientôt. Le climat se dégrade rapidement et va rendre les denrées alimentaires chers (la faim a  recommencé a gagner du terrain). Pour le climat c'est de le début de la faim. La crise financière va arriver, combien d'actifs fictifs a détruire, une dette pas remboursée est un capital fictif ????
Les riches, les capitalistes saignent et saigneront tout le biens communs pour payer une indemnité à ce capital fictif qu'ils se refilent comme le mistigri. Forets, HLM, routes, lignes électriques, barrages, tout va y passer, ils ont élus un commissaire priseur pour cela en France....
Pendant que les migrations ont été stoppé et si peu nombreuses en Europe, le sujet est un dérivatif parfait, les fascistes prennent le pouvoir...quand ils ne le prennent pas leur politique est appliqué.
Pendant qu'on gaspille le peu de temps qui nous reste pour se préparer au choc violent d'un climat délétère, les riches s'équipent tous d'un jacuzzi pour la maison. Les états achètent des armes, les ultra riches des bunkers. Au lieu d'aménager des châteaux personnels nous devrions planter des arbres, préparer nos forets aux grands incendies, lancer des usines de production d'eau potable, préparer une vrai politique d'accueil....
Hélas l’égoïsme, l'étroitesse, l'arrogance de nos élites les aveugles, le mougeonnage (moitié mouton, moitié pigeon) de la masse, rien ne bouge....
Trop de prospérité nous a rendu bien trop crétins.
Vu le proverbe qui dit que:"L'adversité rend aux hommes toutes les vertus que la prospérité leur enlève !" , les survivants risquent d'avoir beaucoup de vertus ! 
Le plus gros souci reste pour nous le discours "tout va très bien madame la marquise.


J
PS: vous pouvez voir les liens d'articles écrits sur ce blog antérieur montrant le déroulé